Tous les articles par aecadmin

Guerres, armées, climat Rencontres internationales (4-5-6 décembre 2015)

 

Guerres, armées, climat

Rencontres internationales (4-5-6 décembre 2015)

Organisées à l’initiative de l’Assemblée européenne des citoyens (AEC/IPAM) et du Transnational Institute (TNI)

Les relations entre crises climatique et écologiques, conflits, conflictualité, et activités militaires seront abordés à partir de :

– La question de l’impact immédiat ou potentiel sur l’environnement des activités militaires, mais aussi les stratégies opérationnelles actuelles et les projections stratégiques et politiques d’armements futures.

– L’impact des crises et tensions environnementales, leurs effets «amplificateur de crise» sur les sociétés, leurs rapports à la conflictualité. Deux zones de conflits et tensions seront particulièrement examinées : l’Afrique Sahélienne, le Proche Orient.

 

Vendredi 4 décembre Activités militaires, impact environnemental

Lieu : CICP, 21 ter rue Voltaire 75011

13h30-14h accueil

 

14h-15h15 Introduction : activités militaires, stratégies, climat

L’empreinte carbone des politiques d’armements et des activités militaires. Pourquoi les émissions de gaz à effet de serre résultant des activités militaires ne sont pas prises en compte dans les négociations sur le climat? Une transition stratégique nécessaire pour une «sécurité durable »?

Bernard Dreano (Assemblée européenne des citoyens/IPAM), Alain Joxe  (CIRPES), Ben Cramer, (journaliste, auteur de « Guerre et paix…et écologie »), Patrice Bouveret (Observatoire des armements, CRDPC).

15h15-16h45 : La convention ENMOD et les questions de la géo-ingénierie

La Convention ENMOD (Convention de l’ONU sur l’interdiction des modifications de l’environnement à des fins militaires ou hostiles), une « belle endormie » ? Face aux déséquilibres planétaires, aux risques de la géo-ingénierie, il faut poser la question de sa nécessaire extension et actualisation de la convention, et celle de la non-signature de cette convention par la France.

Alain Lipietz (ancien député européen), Luc Mampaey (GRIP), Pat Mooney et/ou Silvia Ribeiro (ETCgroup).

16h45-17h : Pause

 

17h-18h30 : Menace nucléaire et climat

Quel est l’impact d’un refroidissement brutal lié à l’utilisation de l’arme nucléaire (volontaire ou par accident) sur le climat et l’agriculture (le point de vue du climatologue) et sur la santé (vu par un médecin). L’énergie nucléaire, fausse solution pour diminuer l’émission de CO2

Abraham Béhar (président de l’ AMFPGN), Michel Fernex (Sortir du Nucléaire – Suisse), Alan Robock (skype) expert du GIEC (USA)

 

Samedi 5 décembre- menaces climatiques et sécurité humaine : la dimension environnementale de la conflictualité

lieu : Montreuil Forum Climat, Lycée Jean Jaurès, salle 401

Les sécheresses répétées, le stress hydrique, les épisodes météorologiques extrêmes, vont se développer avec le changement climatique, mais leur impact va dépendre des décisions politiques et économiques prises par les puissants. Quels seront effets dans des zones de tensions, de dislocation, de guerre. Comment empêcher les conflits et défendre les droits humains ?

10h-12h : (en coopération avec le CCFD) Guerres et crises climatiques, étude de cas : la situation au Proche Orient

Dans une région ravagée par la guerre, le conflit israélo-palestinien, les guerres civiles en Syrie et en Irak, les tensions géopolitiques régionales et globales, quel est l’impact questions environnementales, de la question de l’eau, de l’effet des sécheresses répétées, etc. Avec une attention particulière à la situation en Palestine, en Syrie et Irak et dans l’ensemble du bassin de l’Euphrate et du Tigre.

Farouk Mardam Bey (historien), Samira Mobaied (Ecologiste syrienne), Jacques Fontaine (Association France Palestine solidarité), Ercan Ayboga (Mouvement écologique de Mésopotamie, Save Tigris campaign), Ismaeel Dawood (Iraqi Civil Society Support Initiative).

14h-16h : Coloniser l’avenir, le complexe militaro-industriel et le changement climatique.

Les stratèges militaires considèrent la « menace climatique » et plus généralement les crises écologiques, comme des questions centrales de sécurité. Quelles sont leurs propositions et projections stratégiques ? Est-ce une nouvelle opportunité pour les lobbys militaro-industriels ? Existe-t-il des alternatives?

Ben Cramer, Stuart Parkinson (Scientists for Global Responsibility), Ben Hayes (Statewatch/TNI), April Humble, Asad Rehman (Friends of the Earth)

16h – 16h30  : Pause

 

16h30-18h30 (en coopération avec le TNI) Faire face à la militarisation dans le contexte du changement climatique

La réponse aux menaces actuelles et futures pour notre alimentation, notre eau, notre énergie est présentée en termes de sécurité. Quel est l’impact de cette logique sécuritaire ? Comment y faire face et permettre une vraie sécurité humaine ?

Leila Aichi (Sénatrice, Secrétaire de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées du sénat français), Oscar Reyes (IPS), Mary Ann Manahan (Focus on the Global South), Nnimmo Bassey (HOMEF), Nick Buxton (TNI).

 

 

Dimanche 6 décembre : atelier de travail autogéré

Lieu : Montreuil Forum Climat

Résistance et alternatives, luttes pour la paix et défense de l’environnement, coopération entre mouvements, futurs débats et activités. Animateurs : Bernard Dreano(AEC) et Nick Buxton (TNI)

 

Langue de travail : français et anglais (traduction assurée)

 

Organisateurs

Assemblée européennes des citoyens (HCA-France) et le Transnational Institute (TNI) avec les associations : Réseau Initiatives pour un autre monde (IPAM), Bureau international de la paix (IPB/PBI), Comité catholique contre la faim et pour le développement (CCFD Terre solidaire), Campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires (ICAN-France), Association des médecins français pour la prévention de la guerre nucléaire (AMFPGN), Maison de vigilance, l’Observatoire des armements et CRDPC, Groupe de recherche et d’information sur la paix et la sécurité (GRIP Bruxelles), Pour une Alliance sciences société (ALLISS), Coordination internationale pour une culture de non-violence et de paix, le Mouvement international de la réconciliation (MIR France), Mouvement de la Paix, le Mouvement pour une alternative non-violente, Statewatch, Friends of the Earth, ATTAC, Focus on the Global South, Scientists for Global Responsibility, Association France Palestine Solidarité (AFPS), Iraqi Civil Society Solidarity Intitiative (ICSSI), etc.

Les crises climatiques et écologiques, conflits et tensions sociales

Les crises climatiques et écologiques, conflits et tensions sociales

Guerres, armées, climat

Rapports et documents pour le débat et l’action

paris climat 2015

Décembre 2015

 

Ce dossier a été conçu par l’Assemblée européenne des citoyens (HCA-France), membre du réseau Initiatives pour un autre monde (IPAM), et avec la contribution de ses partenaires dont le Transnational Institute (TNI-Amsterdam), le Bureau international de la Paix (IPB/BPI-Genève) et l’Association des médecins français pour la prévention de la guerre nucléaire (AMFPGN).

 

 

Il a été réalisé avec le soutien de l’eurodéputé José Bové.

logo verts PE

L’Ukraine après Maidan – dans quelle Europe ?

Après la chute du Président Ianoukovitch (février 2014), sous pression de l’insurrection populaire dite de Maidan, l’Ukraine a connu des élections (présidentielles et législatives) en même temps qu’une situation de « guerre hybride » (annexion de la Crimée par la Russie, conflits armés et création des « Républiques populaires de Donetsk et Lougansk) qui a fait plus de 6000 morts. Le dernier cessez-le feu (Minsk II) n’a pas été appliqué et chaque jour le conflit armé risque de dégénérer. Des interprétations et positionnements différents divisent la gauche européenne. Nous en discuterons dans cet atelier, en mettant l’accent sur l’articulation des causes internes/externes du conflit, l’état des sociétés civiles et des mouvements anti-guerre de Russie et d’Ukraine.

Intervenant⋅e⋅s

  • Bernard Dreano (Assemblée européenne des citoyens)
  • Anne Le Huérou (AEC)
  • Eric Simon
  • Kateryna Soroka

En savoir plus

Ouvrages
Collectif sous la dir de Bernard Dréano, (In)sécurités humaines, les luttes pour la paix au XXIe siècle, Ed. Nonlieu, sortie 20 juin 2015
Alain Guillemoles « Ukraine, le réveil d’une nation », Alain Guillemoles. Ed. Les Petits Matins. 2015
Sophie Lambroschini Les Ukrainiens, ed. Ateliers Henry Dougier, septembre 2014

Articles
Anna Colin Lebedev « Les Ukrainiens au tournant de l’histoire européenne », Etudes, Mars 2015 .
Hélène Richard, « Poursuivre la révolution ou combattre le séparatisme ? Dilemme pour les miliciens ukrainiens » le monde diplomatique, septembre 1994 http://www.monde-diplomatique.fr/2014/09/RICHARD/50754
Eric Simon, « Ukraine : mais qui sont vraiment les révolutionnaires de la place Maïdan ? » http://www.bastamag.net/L-UKRAINE-FAIT-SA-REVOLUTION
Céline Marangé sous le dir. de) La Russie Et l’Ukraine, Un an après l’annexion de la Crimée , Etude de l’IRSEM www.defense.gouv.fr/content/download/342827/…/Etude_37-2015.pdf

Blogs et sites
Carnet de terrain de Ioulia Shukan citoyens ordinaines et processus politiques en Ukraine https://carnetsdeterrain.wordpress.com/
Blog Mediapart d’Anna Colin Lebedev : http://blogs.mediapart.fr/blog/anna-colin-lebedev
Blog Mediapart de Stefan Bekier http://blogs.mediapart.fr/blog/stefan-bekier/210514/des-militants-ouvriers-ukrainiens-sur-la-situation-dans-le-donbass
Revue de presse en français Ukraine crisis media center http://uacrisis.org/fr/
Rubrique sur le site d’Amnesty international http://www.amnesty.fr/Nos-campagnes/Crises-et-conflits-armes/Actualites/Ukraine-des-attaques-provoquent-un-carnage-dans-la-population-civile-14092
FIDH
Campagne de solidarité avec Alexandre Koltchenko, antifasciste de crimée http://lahorde.samizdat.net/2015/03/24/crimee-solidarite-avec-alexandre-koltchenko/


Voit sur le site de l’université d’ATTAC : https://universite.attac.org/2015/programme/article/6-2-l-ukraine-apres-maidan-dans-quelle-europe

(In)sécurités humaines

couverture livre AEC

ISBN 978-2-35270-219-1

15 €
Sommes-nous entrés de plain-pied dans la « guerre civile mondiale » ? Ce début de xxie siècle n’est pas le temps du monde pacifié dont ont a pu rêver après la guerre froide, mais un espace de crises, de peurs, de militarisation et de guerres qui s’étendent en métastases.
Mais de quelles guerres s’agit-il ? Il n’y a plus beaucoup d’affrontements directs entre États. Mais des actes de terreur perpétrés dans les pays les plus calmes. Mais des discours de guerre. Mais de vastes zones de chaos traversées de conflits plus ou moins violents et plus ou moins illisibles. Un peu partout dans le monde les populations perçoivent des menaces, réelles ou imaginaires, et le sentiment d’insécurité s’accroît. Sur fond de désastres environnementaux, la course aux matières premières bat son plein. L’ordre de ce monde-là, c’est le désordre de la globalisation, avec ses crises économiques et culturelles, l’accroissement des inégalités et des frustrations.
Quel est le sens de la lutte pour la paix dans un monde pareil ? Quels rapports établir entre l’action pour la paix et les combats pour les droits politiques, économiques, environnementaux ? Les mouvements sociaux peuvent-ils contribuer à la pacification du monde et à la sécurité des humains ? C’est à ces questions que répondent des militants pour la paix – de France, de Serbie, Turquie, Syrie, Royaume-Uni, Israël, Palestine, États-Unis –, spécialistes en droit international et en géopolitique, réunis dans cet ouvrage par Bernard Dreano.Bernard Dreano est co-président du Centre d’études et d’initiatives de solidarité internationale (CEDETIM) et fondateur de l’Assemblée européenne des Citoyens, branche française du réseau international Helsinki Citizens’ Assembly. 216 pages, juillet 2015.
http://www.editionsnonlieu.fr/In-securites-humaines