Guerres, armées, climat Rencontres internationales (4-5-6 décembre 2015)

 

Guerres, armées, climat

Rencontres internationales (4-5-6 décembre 2015)

Organisées à l’initiative de l’Assemblée européenne des citoyens (AEC/IPAM) et du Transnational Institute (TNI)

Les relations entre crises climatique et écologiques, conflits, conflictualité, et activités militaires seront abordés à partir de :

– La question de l’impact immédiat ou potentiel sur l’environnement des activités militaires, mais aussi les stratégies opérationnelles actuelles et les projections stratégiques et politiques d’armements futures.

– L’impact des crises et tensions environnementales, leurs effets «amplificateur de crise» sur les sociétés, leurs rapports à la conflictualité. Deux zones de conflits et tensions seront particulièrement examinées : l’Afrique Sahélienne, le Proche Orient.

 

Vendredi 4 décembre Activités militaires, impact environnemental

Lieu : CICP, 21 ter rue Voltaire 75011

13h30-14h accueil

 

14h-15h15 Introduction : activités militaires, stratégies, climat

L’empreinte carbone des politiques d’armements et des activités militaires. Pourquoi les émissions de gaz à effet de serre résultant des activités militaires ne sont pas prises en compte dans les négociations sur le climat? Une transition stratégique nécessaire pour une «sécurité durable »?

Bernard Dreano (Assemblée européenne des citoyens/IPAM), Alain Joxe  (CIRPES), Ben Cramer, (journaliste, auteur de « Guerre et paix…et écologie »), Patrice Bouveret (Observatoire des armements, CRDPC).

15h15-16h45 : La convention ENMOD et les questions de la géo-ingénierie

La Convention ENMOD (Convention de l’ONU sur l’interdiction des modifications de l’environnement à des fins militaires ou hostiles), une « belle endormie » ? Face aux déséquilibres planétaires, aux risques de la géo-ingénierie, il faut poser la question de sa nécessaire extension et actualisation de la convention, et celle de la non-signature de cette convention par la France.

Alain Lipietz (ancien député européen), Luc Mampaey (GRIP), Pat Mooney et/ou Silvia Ribeiro (ETCgroup).

16h45-17h : Pause

 

17h-18h30 : Menace nucléaire et climat

Quel est l’impact d’un refroidissement brutal lié à l’utilisation de l’arme nucléaire (volontaire ou par accident) sur le climat et l’agriculture (le point de vue du climatologue) et sur la santé (vu par un médecin). L’énergie nucléaire, fausse solution pour diminuer l’émission de CO2

Abraham Béhar (président de l’ AMFPGN), Michel Fernex (Sortir du Nucléaire – Suisse), Alan Robock (skype) expert du GIEC (USA)

 

Samedi 5 décembre- menaces climatiques et sécurité humaine : la dimension environnementale de la conflictualité

lieu : Montreuil Forum Climat, Lycée Jean Jaurès, salle 401

Les sécheresses répétées, le stress hydrique, les épisodes météorologiques extrêmes, vont se développer avec le changement climatique, mais leur impact va dépendre des décisions politiques et économiques prises par les puissants. Quels seront effets dans des zones de tensions, de dislocation, de guerre. Comment empêcher les conflits et défendre les droits humains ?

10h-12h : (en coopération avec le CCFD) Guerres et crises climatiques, étude de cas : la situation au Proche Orient

Dans une région ravagée par la guerre, le conflit israélo-palestinien, les guerres civiles en Syrie et en Irak, les tensions géopolitiques régionales et globales, quel est l’impact questions environnementales, de la question de l’eau, de l’effet des sécheresses répétées, etc. Avec une attention particulière à la situation en Palestine, en Syrie et Irak et dans l’ensemble du bassin de l’Euphrate et du Tigre.

Farouk Mardam Bey (historien), Samira Mobaied (Ecologiste syrienne), Jacques Fontaine (Association France Palestine solidarité), Ercan Ayboga (Mouvement écologique de Mésopotamie, Save Tigris campaign), Ismaeel Dawood (Iraqi Civil Society Support Initiative).

14h-16h : Coloniser l’avenir, le complexe militaro-industriel et le changement climatique.

Les stratèges militaires considèrent la « menace climatique » et plus généralement les crises écologiques, comme des questions centrales de sécurité. Quelles sont leurs propositions et projections stratégiques ? Est-ce une nouvelle opportunité pour les lobbys militaro-industriels ? Existe-t-il des alternatives?

Ben Cramer, Stuart Parkinson (Scientists for Global Responsibility), Ben Hayes (Statewatch/TNI), April Humble, Asad Rehman (Friends of the Earth)

16h – 16h30  : Pause

 

16h30-18h30 (en coopération avec le TNI) Faire face à la militarisation dans le contexte du changement climatique

La réponse aux menaces actuelles et futures pour notre alimentation, notre eau, notre énergie est présentée en termes de sécurité. Quel est l’impact de cette logique sécuritaire ? Comment y faire face et permettre une vraie sécurité humaine ?

Leila Aichi (Sénatrice, Secrétaire de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées du sénat français), Oscar Reyes (IPS), Mary Ann Manahan (Focus on the Global South), Nnimmo Bassey (HOMEF), Nick Buxton (TNI).

 

 

Dimanche 6 décembre : atelier de travail autogéré

Lieu : Montreuil Forum Climat

Résistance et alternatives, luttes pour la paix et défense de l’environnement, coopération entre mouvements, futurs débats et activités. Animateurs : Bernard Dreano(AEC) et Nick Buxton (TNI)

 

Langue de travail : français et anglais (traduction assurée)

 

Organisateurs

Assemblée européennes des citoyens (HCA-France) et le Transnational Institute (TNI) avec les associations : Réseau Initiatives pour un autre monde (IPAM), Bureau international de la paix (IPB/PBI), Comité catholique contre la faim et pour le développement (CCFD Terre solidaire), Campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires (ICAN-France), Association des médecins français pour la prévention de la guerre nucléaire (AMFPGN), Maison de vigilance, l’Observatoire des armements et CRDPC, Groupe de recherche et d’information sur la paix et la sécurité (GRIP Bruxelles), Pour une Alliance sciences société (ALLISS), Coordination internationale pour une culture de non-violence et de paix, le Mouvement international de la réconciliation (MIR France), Mouvement de la Paix, le Mouvement pour une alternative non-violente, Statewatch, Friends of the Earth, ATTAC, Focus on the Global South, Scientists for Global Responsibility, Association France Palestine Solidarité (AFPS), Iraqi Civil Society Solidarity Intitiative (ICSSI), etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *